Al-Anon/Alateen Le lien2020-02-24T15:10:34-05:00
  • Bandeau publicitaire du bulletin de nouvelles Le lien

L’attrait ou la réclame?

Alors que le calendrier se tourne vers une nouvelle année, je réfléchis à l’endroit où ma vie était avant Al-Anon et où elle est maintenant. Je médite sur la chance que j’ai eue d’avoir trouvé un endroit qui

La rotation de service

De nombreux postes de service Al-Anon ont une durée de trois ans. Dans mon cas, c’était presque une formule parfaite parce qu’au bout de trois ans, j’avais l’impression de savoir enfin ce que je faisais. Mais il était

Enfin l’espoir

Le fait de savoir que je n’étais pas seule, que d’autres membres Al-Anon étaient dans la même situation que moi, aux prises avec la même maladie, m’a permis de faire face à la honte et à la culpabilité

Aller de l’avant

J’ai encore souvenir de la peine éprouvée à devoir composer avec mon partenaire alcoolique dans le domaine de l’intimité. Même quand était juste à côté de moi, j’étais seule et j’avais le désir ardent d’être touchée et de

Enlever les couches en douceur

Quand je suis arrivée à Al-Anon, j’hésitais à m’exprimer. Ma négativité et ma honte m’avaient convaincue que je n’avais rien à offrir au groupe. J’écoutais d’autres membres partager et je comparais mon « intérieur » à ce que je percevais

Les cadeaux que j’ai reçus

Quand j’ai assisté à ma première réunion Al-Anon, je n’y suis pas allé dans le but de guérir ma mère. Je savais que j’étais à ramasser à la petite cuillère. Je savais aussi qu’il y avait quelque chose

Partager l’espoir d’Alateen à Al-Anon

Je me suis portée volontaire pour être Guide d’un groupe Alateen lorsque le conseiller d’orientation d’une école secondaire a contacté Al-Anon. Le conseiller connaissait Alateen et avait cinq étudiants à diriger vers un groupe Alateen qui s’est formé

Traverser de l’autre côté de la rive…

Avant d’assister à ma première réunion Al-Anon, je me suis souvent demandé pourquoi les choses se passent comme elles se passent. Pourquoi ai-je toujours l’air de me sortir d’un pétrin ou d’un autre? Je ne me souviens pas

Où que je sois…

Dès mon plus jeune âge, j’ai supposé que si j’arrivais à faire en sorte que ma mère cesse d’être en colère contre mon père, alors tout irait bien dans mon univers. C’est alors que ma chasse au trésor

Aussi malade que l’alcoolique

J’ai entendu parler d’Al-Anon il y a de nombreuses années lorsque mon thérapeute m’a suggéré de m’occuper de mon mari alcoolique pour l’aider. J’avais vécu au contact de la maladie avec mon père et maintenant, je me retrouve