Al-Anon : une approche délicate

C’est une journée typique au cabinet. Je prépare le matériel pour le groupe de soutien de prévention de la toxicomanie et j’ouvre la porte aux clients qui commencent par s’asseoir puis à discuter entre eux à voix haute. Une fois que tout le monde s’est inscrit, je présente le sujet suivant : l’impact de l’alcoolisme des parents et/ou la consommation problématique d’alcool par les autres membres de la famille. À ce moment-là, le bruit diminue et on pourrait « entendre une mouche voler ».

Pendant ces dix-sept dernières années, le silence et l’attention des membres du groupe – maintenant et par le passé – sont les raisons qui m’ont poussée à continuer à parler de l’impact de la consommation d’alcool sur les membres de la famille. Durant ce processus, certains clients retiennent leurs larmes; d’autres ne le peuvent pas. Peu importe la façon dont ils expriment leurs émotions, je peux voir la douleur insupportable dans leurs yeux.

Après avoir donné aux clients l’occasion de s’exprimer, je discute de solutions à leurs problèmes; en particulier d’Al-Anon et de ses outils qui s’avèrent très utiles (par exemple : le parrainage, les Étapes, les Traditions, les Concepts et les slogans). Je partage comment la fraternité peut aider tous ceux et toutes celles qui sont affectés par la consommation d’alcool d’une autre personne.

Plus important encore, je discute en détail de l’approche délicate du programme Al-Anon. Parler de cela attire les clients qui, autrement, seraient hésitants à demander de l’aide. À la fin de mes séances en groupe, quelques clients me demandent souvent une liste des horaires de réunions Al-Anon dans leur localité. Cela me réchauffe le cœur et confirme à chaque fois l’importance de parler d’Al-Anon aux personnes qui font face à l’abus d’alcool chez des amis et/ou des proches.

Un jour à la fois, les divers éléments du programme fournissent aux individus des outils qui leur permettent de diminuer – et j’espère, de faire disparaître – la douleur insupportable causée par la consommation d’alcool d’une autre personne. Al-Anon est l’une des ressources les plus précieuses mises à la disposition de la famille et des amis des buveurs problèmes.

Par Dr. Daniella Jackson, Conseillère licenciée en santé mentale, Chercheuse, New Port Richey, Floride

Faire un commentaire