J’en arrive toujours à une nouvelle compréhension

La première personne alcoolique dans ma vie était ma mère. Enfant, je n’avais jamais entendu parler de AA, d’Al-Anon, d’Alateen, ou de réhabilitation pour les alcooliques. Il était de coutume d’aller à l’école avec un grand sourire et de ne jamais parler de ce qui se passait à la maison. Ma mère avait son côté charmant et doux, et puis il y avait l’autre côté! Ma sœur a suivi les traces de ma mère. J’ai eu de la chance parce que je n’aimais pas le goût de l’alcool et je n’aimais certainement pas l’effet qu’il avait sur mon entourage.

Je suis allé à un programme de rétablissement pour la famille après le séjour de ma fille aînée dans un centre de réhabilitation. Elle est la preuve vivante de l’efficacité de la réhabilitation – nous l’avons inscrite à l’âge de 16 ans. Le programme auquel je suis allé avait un « animateur » qui dirigeait toutes les réunions et j’ai cessé d’y aller après un certain temps.

Mon deuxième fils a décidé de se mettre à boire après un pénible divorce. Je suis allé à Al-Anon, et cette fois je suis resté. Mon fils a rencontré une femme charmante et quand ils se sont mariés, il a cessé de boire – Dieu merci! –, mais mon appartenance à Al-Anon n’a pas pris fin.

Bien qu’elle soit plus jeune que moi, ma sœur, qui a suivi les traces de notre mère, est dans une maison de soins infirmiers. C’est vraiment triste! Je continue à aller à Al-Anon pour m’aider à faire face à la vie comme elle vient. Je n’ai pas causé leur alcoolisme; je ne puis le contrôler et je n’en connais pas la cure.

La réunion à laquelle j’ai assisté un peu plus tôt aujourd’hui portait sur la Prière de Sérénité. Dieu, donne-moi la sérénité. Il est très important à Al-Anon que chaque fois que nous disons « Dieu », cela soit une référence à Dieu tel que nous Le concevons. Que je sois chrétien, juif, musulman ou autre n’a aucune importance. Cette idée de Dieu, c’est ma Puissance Supérieure. Il y a de fortes chances qu’il n’y ait pas deux personnes sur terre qui aient exactement une même compréhension de ce qu’est leur Puissance Supérieure.

Je continue à persévérer dans Al-Anon parce que je n’aurai jamais la science infuse. J’apprends quelque chose à chaque réunion. J’ai probablement entendu ces mêmes mots auparavant, mais j’en arrive toujours à une nouvelle compréhension. J’ai espoir que mon histoire pourra aider au moins une personne à franchir pour la première fois les portes ouvertes et accueillantes d’Al-Anon.

Par Pat S., Missouri
Al-Anon face à l’alcoolisme 2019

Faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.