Je suis entrée dans la salle et j’ai entendu des gens raconter mon histoire

Les conséquences d’une enfance dans une famille affectée par l’alcoolisme m’ont grandement affectée. Je savais que j’avais besoin d’aide, mais j’avais honte de l’admettre. Une amie m’a invitée à aller à une réunion Al-Anon avec elle et je suis si heureuse qu’elle l’ait fait.

Je suis entrée dans la salle et j’ai entendu des gens raconter mon histoire. Pour la première fois de ma vie, je n’avais pas à faire semblant de connaître quoi que ce soit. Je pouvais m’asseoir et écouter et — c’était un soulagement incroyable. Personne n’attendait quoi que ce soit de moi. Tout ce que j’avais à faire, c’était d’aller aux réunions.

Christine F., Oregon

Faire un commentaire