Je ne pouvais pas faire face tout seul à l’alcoolisme de ma conjointe

Après plusieurs années de mariage, j’ai réalisé que la consommation d’alcool de ma conjointe était en train de devenir un problème sérieux. Un conseiller familial a insisté pour que ma femme assiste à trente réunions AA en trente 30 jours et que j’assiste à autant de réunions Al-Anon que je pouvais pendant ces mêmes trente jours. Nous nous y sommes pliés à contrecœur. Certes, j’étais une personne contrôlante. J’avais été pilote militaire et j’avais appris que, chaque fois que ma vie s’écartait « de la ligne centrale », je devais y remédier rapidement. Cependant, j’étais totalement déconcerté par le fait de ne pas pouvoir trouver une solution à la consommation d’alcool de mon épouse.

Quand je suis allé à Al-Anon quelque temps plus tard, ma vie s’est transformée. J’ai commencé à travailler sur les Douze Étapes et je continue à assister aux réunions chaque fois que j’en ai l’occasion. Quand ma femme a commencé à assister aux réunions AA, je me suis dit que nous avions enfin retrouvé la paix. Malheureusement, elle a finalement commencé à trouver des moyens d’éviter d’aller à ses réunions. Les choses sont allées de mal en pis quand elle a commencé à tomber en syncope. Il semblait que la lune de miel était terminée, mais elle a fini par accepter de suivre un traitement en milieu hospitalier. À ce jour, elle a été à la maison pendant moins de deux semaines.

J’ai appris qu’il n’y a pas de promesses ou de garanties pour l’avenir. Je ne peux pas négocier avec l’alcoolisme. Grâce à ce processus, mes outils Al-Anon ont été mis à l’épreuve, de même que la foi que j’ai en ma Puissance Supérieure. Toutefois, grâce à ce programme, j’ai trouvé la force de surmonter cette tempête. Mon voyage n’a pas été heurs. Il a apporté la douleur de la nouvelle croissance et de l’humilité. Je crois toujours en l’amour qui nous lie, ma femme et moi – en dépit de l’alcoolisme –, et je crois qu’ensemble, nous gagnerons cette bataille !

Par Rick H., Géorgie
The Forum, mai 2018

2018-08-31T10:03:47+00:00septembre 1, 2018|Categories: Le lien, Mon conjoint/ma conjointe alcoolique|

Faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.