L’alcoolisme affecte tous les membres de la famille. Les parents non alcooliques se sentent peut-être seuls, craintifs, confus ou en colère et agissent sous le coup de la nervosité, de l’irritabilité et du ressentiment. Il se peut que nous ayons l’impression que notre parent non alcoolique ne mérite pas notre respect parce qu’il/elle semble incapable de faire face aux situations familiales. Sans aide, la vie auprès d’un buveur problème est trop difficile pour la plupart d’entre nous. Dans Alateen, nous pouvons apprendre à surmonter notre ressentiment envers les deux parents. D’autres membres de notre famille souffrent peut-être autant que nous; il est bon de faire preuve de patience et de compréhension. Un grand nombre d’entre nous encouragent les autres membres de la famille à rechercher de l’aide dans Al‑Anon.

2017-07-27T17:25:02+00:00 juin 20, 2017|0 Comments

Faire un commentaire