À la fin septembre, début octobre de l’année dernière, pour la première fois depuis le début de la pandémie de COVID-19, un groupe de six bénévoles et membres du personnel s’est rendu en Europe pour y rencontrer les Bureaux des Services Généraux (BSG) et les structures émergentes. À son arrivée à Londres, en Angleterre, le groupe a été divisé en deux équipes de trois personnes : l’Équipe Nord et l’Équipe Est (restez à l’affût pour la deuxième partie : Équipe Est).

L’Équipe Nord a rencontré des groupes en Norvège, en Lettonie, en Lituanie et aux Pays-Bas avant de rejoindre l’Équipe Est à Versailles, en France, pour une réunion avec les BSG de ces pays. Les deux équipes sont ensuite retournées à Londres pour assister à la Réunion Internationale des Services Généraux Al‑Anon 2022 (RISGA) qui a eu lieu du 12 au 15 octobre 2022.

Parmi les faits saillants, mentionnons que l’Équipe Nord a découvert que, comme les corps de service Al-Anon aux États-Unis, au Canada et aux Bermudes, ces structures sont confrontées au même contexte technologique changeant, cherchant à combler des postes de service et s’efforçant d’assurer la sécurité des groupes Alateen et leur soutien, pour ne nommer que quelques enjeux. Elles font face à de nombreux défis, notamment la traduction de la documentation Al-Anon et, pour certaines, le service dans les climats d’instabilité et de difficultés exceptionnelles. Cependant, le mal familial de l’alcoolisme est le même partout, et l’Équipe Nord a eu le privilège d’écouter, de mieux se comprendre, de bâtir des relations, de partager son expérience et d’offrir un soutien continu à ces structures d’Europe du Nord alors qu’elles portent le message d’espoir et d’encouragement Al-Anon dans leurs pays respectifs. Le voyage a favorisé une plus grande unité parmi tous ceux qui y ont participé et a prouvé une fois de plus qu’Al‑Anon est incontestablement une fraternité mondiale.

Par Jennifer U., directrice adjointe – International

Le Messager, janvier 2023