Nouvelles de la Conférence des Services Mondiaux de 2018

 La Conférence des Services Mondiaux – la plus grande conscience de groupe d’Al‑Anon – s’est réunie à West Harrison, New York, du 16 au 20 avril. Le thème de la Conférence était : « Al-Anon – Il n’y a pas de place pour l’immobilisme! » Il s’agissait de la 58e Conférence annuelle d’Al‑Anon, laquelle a rassemblé 67 Délégués de Circonscriptions des États-Unis, du Canada, de Porto Rico et des Bermudes. Ces Délégués sont élus par l’Assemblée de leur Circonscription, laquelle inclut les Représentants de Groupe, les Représentants de District et autres membres Al‑Anon participants aux activités de leur structure de service. Bien que les Délégués soient élus par les membres Al‑Anon de leur Circonscription, leur rôle à la Conférence des Services Mondiaux est de représenter Al‑Anon dans son ensemble.

Les autres participants à la Conférence incluent les membres du Conseil d’Administration d’Al‑Anon, le Comité exécutif et les membres Al‑Anon employés au Bureau des Services Mondiaux (BSM) qui occupent des postes de responsabilité. En 1985, la CSM a voté pour que la proportion des membres de la Conférence soit deux tiers des Délégués élus pour un tiers des bénévoles et membres du personnel du BSM.

La Conférence de 2018 comprenait 92 membres votants. Pour obtenir plus d’information concernant le fonctionnement de la Conférence, consultez le Manuel de Service Al‑Anon/Alateen 2014/2017, à partir de la page 139.

 

Célébrons un jour à la fois : Congrès international de 2018

Cette mise à jour sur le congrès international a informé les membres de la Conférence que (au moment de la présentation), il ne restait que 75 jours avant le début du congrès international de 2018. Le sixième congrès international d’Al-Anon se tiendra du 6 au 8 juillet 2018 à Baltimore. Le prix des inscriptions sur place sera de 195 $.

Vous pourrez trouver un compte à rebours pour le congrès, de même que toute autre information requise pour cet évènement à al-anon.org/al-anon-international-conventions ou en téléphonant au BSM.

 

Méga question

Cette année, dans un effort visant à répondre aux priorités stratégiques de l’organisme, à fortifier la fraternité Al-Anon et à assurer un avenir viable aux Groupes Familiaux Al-Anon, le Conseil d’Administration a invité les membres de la Conférence à participer aux premières phases d’une conversation avec les membres du personnel du Bureau des Services Mondiaux. Ces discussions, lesquelles se sont déroulées sur une période de trois jours, ont porté sur la « méga question », visant à déterminer la meilleure façon de répondre aux besoins de traduction en espagnol et en français à travers la fraternité mondiale.

La conversation a débuté mardi lorsque le Conseil d’Administration a demandé des détails supplémentaires aux membres de la Conférence en réponse aux cinq questions sur le processus de prise de décisions basée sur la connaissance. De ces idées, le problème concernant la traduction a été analysé afin de préparer la phase (qui s’est tenue jeudi) pour proposer des idées et prioriser les solutions éventuelles et la phase d’identification des avantages et des risques potentiels des solutions, laquelle s’est tenue vendredi – clôturant ainsi la semaine de discussion.

Puisque la conversation sur la méga question en est encore à sa phase préliminaire, il a été rappelé aux membres de la Conférence que les membres du personnel et du Conseil d’Administration ont besoin de temps pour discuter des détails et des solutions possibles avant de parvenir à une conclusion. Une fois la direction clairement définie, les membres de la Conférence recevront cette information afin de la partager avec les membres de leur Circonscription.

 

Nouvelles pièces de Documentation Approuvée par la Conférence

Au cours de la Conférence, les membres ont exprimé leur appréciation et leur enthousiasme quand ils ont reçu un exemplaire de la dernière brochure d’Al-Anon, De l’espoir et de la compréhension pour les parents et les grands-parents (FP-94). Les membres désirant des exemplaires en français ou en espagnol ont également reçu les versions traduites. Les membres de la Conférence ont également exprimé leur anticipation lorsqu’ils ont été informés que le nouveau livre en anglais, Intimacy in Alcoholic Relationships—A Collection of Al‑Anon Recovery Stories (B-33) [Titre provisoire français : L’intimité dans la relation avec l’alcoolique – Un recueil d’histoires personnelles Al-Anon], serait présenté au Congrès International Al-Anon à Baltimore en juillet!

Au cours de la semaine, la Conférence a participé à la discussion d’une éventuelle nouvelle pièce de documentation. Il y a plus d’un an et demi, le Comité de documentation a commencé à discuter des nombreuses demandes des membres de la fraternité pour que le BSM produise un nouveau signet similaire au signet Aujourd’hui seulement (FM-12), en utilisant un article intitulé « Ce soir seulement », paru dans le numéro d’août 2016 de la revue The Forum.

Après de longues discussions et avoir répondu aux cinq questions de la prise de décision basée sur la connaissance, le comité a convenu qu’un tel signet pourrait servir d’outil de Dixième Étape pour le soir. Il a été unanimement convenu de faire la recommandation d’une discussion avec la Conférence sur l’élaboration d’une telle pièce. Le comité a estimé que le signet devrait être basé sur l’article, sans en être une réimpression directe. De cette façon, le comité pourrait en améliorer la formulation afin que celle-ci soit inclusive et reflète la fraternité dans son ensemble.

Certains membres de la Conférence ont posé des questions sur le processus d’élaboration de la Documentation Approuvée par la Conférence. Certains ont exprimé le point de vue de leur Circonscription qu’une carte en format de poche ou un tout autre format serait plus approprié. D’autres estimaient qu’il n’était pas nécessaire d’imprimer un autre signet, ou craignaient que cette nouvelle pièce ait, en quelque sorte, pour but de remplacer le signet Aujourd’hui seulement – ce qui n’était pas le cas. Cependant, la majorité des membres de la Conférence ont exprimé un grand enthousiasme en entendant cette idée. Par conséquent, le Comité de documentation a présenté une motion d’approbation conceptuelle pour développer un signet basé sur l’article paru dans la revue The Forum, laquelle a été adoptée par la Conférence avec une majorité substantielle.

 

Visite de Stepping Stones

La visite de Stepping Stones – le lieu de naissance du Bureau central d’Al-Anon tel que nous le connaissons aujourd’hui et la maison de Lois et Bill W. (cofondateurs respectifs d’Al-Anon et de AA) – est souvent le fait saillant de la Conférence. Depuis le déménagement du Bureau des services Mondiaux de New York à la Virginie en 1996, les membres de la Conférence ont continué à visiter Stepping Stones une fois durant leur mandat. Le voyage offre aux membres de la Conférence l’occasion de méditer sur nos débuts et d’apprécier les efforts incroyables qui ont été déployés pour assurer la continuation de la fraternité. Cette année, tous les membres de la Conférence ont visité Stepping Stones à Katonah, New York, le mercredi 18 avril.

 

Compte-rendu du comité d’élaboration : Célébrer nos différences et nos buts communs

Ce comité d’élaboration était chargé d’élaborer un atelier pour un District ou une Circonscription. L’atelier comprenait des méthodes et des idées pour les membres de groupes leur permettant de mieux accueillir et offrir du réconfort aux nouveaux arrivants de toutes les communautés, cultures et croyances tout en gardant l’accent sur le but premier d’Al-Anon qui est d’aider les amis et les familles des alcooliques. Le groupe de travail était composé des Délégués des panels 55 à 57 ainsi que de membres du personnel du BSM et de bénévoles.

Pendant la conférence, le groupe de travail a présenté un aperçu des préjugés perçus afin d’examiner comment cela affecte notre capacité à accueillir de nouveaux membres à Al-Anon. Une simulation de « réunion téléphonique » a été faite pour montrer comment les membres utilisent des réunions alternatives pour partager leur expérience, leur force et leur espoir. Celle-ci a été suivie d’une saynète portant sur ces mêmes membres de la réunion téléphonique décidant de se rencontrer face à face au Congrès International Al-Anon. Les membres du comité d’élaboration ont assumé divers rôles, y compris ceux de membres plus jeunes, plus âgés, homosexuels, enfants adultes, hispanophones, ou nés à l’étranger. La saynète a montré comment nos perceptions erronées des uns et des autres peuvent affecter notre interaction en tant que groupe.

Après la saynète, tout le monde a participé à un exercice d’inventaire : « Faire face à nos préjugés ». Cette séance a donné aux membres de la Conférence l’occasion de partager leurs réactions sur le feuillet d’inventaire fourni et de reconnaître combien les préjugés peuvent être insidieux dans notre façon d’accueillir les nouveaux venus aux réunions Al-Anon.

Les commentaires généraux des membres de la Conférence ont été positifs, car les membres ont profité de l’occasion pour partager avec honnêteté leurs expériences au niveau local et les préjugés liés à la façon dont nous accueillons toute personne affectée par le mal familial de l’alcoolisme. La conversation incluait également la prise de conscience que les préjugés peuvent également s’étendre aux membres d’autres programmes de rétablissement en douze étapes et aux personnes ayant des handicaps visibles et non visibles (en ce qui avait trait à la perception de leur admissibilité à Al-Anon).

Les membres de la Conférence ont fait la recommandation que le BSM crée un outil de service incorporant le feuillet d’inventaire « Faire face à nos préjugés » afin d’encourager la continuation de ce sujet de conversation au niveau du District et de la Circonscription.

 

Rapport du groupe de travail : réunions électroniques/virtuelles

Les réunions électroniques/virtuelles sont un moyen de se connecter et de partager le programme Al-Anon, quel que soit l’endroit où les membres se trouvent. Ces réunions s’inscrivent auprès du BSM depuis 2001, mais ne font pas encore partie de la structure de service. En 2017, le Comité des politiques a créé un groupe de travail sur les réunions électroniques/virtuelles dans l’espoir de lancer une nouvelle conversation. Le groupe de travail comprend plusieurs membres du Conseil d’Administration et du personnel du Bureau des Services Mondiaux (BSM), qui ont communiqué avec les membres d’une grande variété de réunions électroniques/virtuelles pour entendre leurs idées et leurs commentaires. La Conférence des Services Mondiaux de cette année comprenait un bref rapport sur leur travail, suivi d’une discussion durant la Conférence.

La discussion s’est concentrée sur trois questions; lesquelles sont illustrées ci-dessous avec des réponses sélectionnées. Toutes les réponses se sont avérées utiles. Avant la CSM, les membres du groupe de travail ont discuté de ces questions entre eux. Au cours de la discussion de la Conférence, les membres du personnel et les Administrateurs du groupe de travail ont partagé certaines de leurs réflexions et idées ainsi que celles des membres qui assistent à des réunions électroniques/virtuelles. C’est la première fois que la Conférence entend les commentaires de membres participant à ces réunions.

Ce que nous savons?

  • Un grand nombre de membres qui participent aux réunions électroniques/virtuelles assistent également à des réunions face à face et sont représentés, au moins en partie, par la structure de service existante.
  • Les réunions électroniques/virtuelles s’avèrent très utiles pour les membres qui ont des obligations familiales, vivent dans le contexte de l’alcoolisme en phase active, voyagent fréquemment, vivent dans des zones rurales, ou dans des régions où les groupes sont petits ou les réunions peu fréquentes.
  • Des dizaines de milliers de membres participent déjà à des réunions électroniques/virtuelles.

Ce que nous aimerions savoir?

  • Les réunions électroniques/virtuelles attirent-elles les plus jeunes membres?
  • Quel est le nombre de membres potentiels qui n’ont pas encore essayé Al-Anon parce qu’ils n’ont pas accès à des réunions face à face, ou ignorent l’existence des réunions électroniques/virtuelles?

Comment les réunions électroniques/virtuelles pourraient-elles être intégrées à la structure de service de la CSM?

  • De nombreuses réunions électroniques/virtuelles sont de nature internationale. Comment un représentant de service pourrait-il être sélectionné?
  • Les réunions électroniques/virtuelles sont-elles là pour rester et ont-elles le désir de partager le programme d’Al-Anon. Il y a un désir partagé pour s’assurer que ces membres bénéficient de tous les avantages du programme Al-Anon, y compris des opportunités de faire du travail de service au-delà du niveau du groupe.
  • Les Circonscriptions pourraient être en mesure d’adopter une réunion électronique/virtuelle et lui permettre de participer à distance?

Ceci n’était que le début de la conversation, mais les contributions des membres de la Conférence ont été extrêmement utiles au groupe de travail. Leur tâche est en cours!

 

2018-07-23T17:53:16+00:00juillet 23, 2018|Categories: Annonces|

3 Comments

  1. Nicole D. juillet 2018 at 6:49

    Merci beaucoup pour ce résumé de la CSM. Je me pose une question, actuellement y-at’il des réunions virtuelles en français à partir du site AlAnon?
    Merci pour votre implication🌸

  2. Anonyme juillet 2018 at 11:58

    This is a fantastic Conférence résumé in French. I’m already promoting “Le MESSAGER” to all districts in my Québec-Est Area.

    Gaston A.
    Délégué panel 56, Québec-Est, Area 87

  3. Diane R. juillet 2018 at 11:03

    Merci pour les renseignements que je vais transmettre au groupe Union de Shawinigan , Québec . Je vais leurs parler du site , ÉLECTRONIQUES , VIRTUELLES , surement intéressé pour les soirs ou il n’y a pas de réunions dans la ville et qu’ils ont besoin de soutient .

    Bonne journée

Faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.