J’ai fini par comprendre!

Pendant plusieurs années j’ai assisté aux réunions Al-Anon de façon très irrégulière. Là-bas, je voyais rarement d’autres hommes; ce qui était difficile pour moi. Mais pendant une heure, je savais que je me sentais en sécurité et à l’aise. Il m’a fallu un certain temps avant de trouver un équilibre. Quand j’assistais régulièrement à des réunions Al-Anon, c’était thérapeutique et je faisais des changements positifs dans ma vie et dans la vie de mes enfants.

J’ai appris à écouter et à me taire. Quelque temps plus tard, j’ai trouvé des réunions où il y avait des hommes. J’ai trouvé du soutien, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des salles de réunions Al-Anon. J’ai fini par apprendre à moi aussi partager mes idées. Maintenant, j’assiste de temps en temps à des réunions pour les hommes.

Al-Anon m’a sauvé la vie! Aujourd’hui, je fais en sorte de « tendre la main » aux hommes qui sont des nouveaux venus et je les encourage à revenir. Je tiens à ce que tous les nouveaux venus sachent que, tout comme les femmes, les hommes sont aussi là pour les soutenir

Par Dov L., Floride

Faire un commentaire