Nous avons reçu de nombreuses requêtes pour la distribution et la diffusion des annonces d’intérêt public. Habituellement, à la lancée d’une nouvelle campagne d’intérêt public, le BSM communiquait la liste des annonces aux membres et sollicitait leur aide afin de transmettre le message d’espoir Al-Anon aux stations de télévision et de radio locales. Cette année, nous avons décidé de ne pas publier ces listes en raison des informations récentes fournies par notre distributeur d’annonces d’intérêt public qui suggèrent que nous devrions avoir une conversation au sein du Comité des communications avec le public.

Voici ce que le comité a découvert : étant donné que les coûts associés à la production et à l’expédition des annonces avaient un impact sur le nombre de stations que nous pouvions contacter, nos contrats précédents étaient limités à un total de 1 000 stations de télévision et 2 770 stations de radio. Le contrat de notre fournisseur actuel couvre la distribution électronique de 2 200 stations de télévision et 8 300 stations radio et autres réseaux aux États-Unis et au Canada. Avec l’ancien contrat, nous avions besoin de l’aide des membres pour sensibiliser les stations qui n’étaient pas sur la liste de distribution pour combler le vide et encourager ces stations à diffuser nos annonces d’intérêt public. Avec la portée de notre nouveau contrat, ce vide n’existe plus.

En fait, les comités ont appris que la stratégie de communications avec le public pour notre projet d’annonces d’intérêt public demandant aux membres de faire du démarchage téléphonique auprès des responsables de stations de télévision et de radio pourrait en fait aller à l’encontre des efforts de nos fournisseurs de distribution. Avec notre nouveau contrat, notre fournisseur envoie les annonces par voie électronique et fait un suivi par courriel et téléphone afin d’encourager les stations à diffuser nos annonces. Malheureusement, certaines stations nous ont également demandé de ne plus envoyer de notes de remerciement, car ouvrir le courrier requiert des essentielles en matière de personnel que ces stations préféreraient utiliser pour d’autres tâches importantes au bon fonctionnement de leur station.

Les résultats préliminaires de nos cinquante-cinq premiers jours de campagne ont montré une amélioration manifeste, avec 12 473 diffusions des annonces d’intérêt public comparées à seulement 5 403 il y a un an de cela. Nous avons des diffusions dans l’ensemble des dix premières zones de marché désignées, soit : New York, Los Angeles, Chicago, Philadelphia, Dallas, San Francisco, Atlanta, Houston, Washington D.C. et Boston. Par comparaison, la campagne de l’an dernier n’a été diffusée dans aucune des dix premières zones de marché désignées. Ces zones sont classées en fonction de la population.

Avec ces nouvelles données et avec l’approbation du Comité exécutif, le Comité des communications avec le public a recommandé que, pour les annonces d’intérêt public déjà existantes, les membres concentrent leur attention sur le maintien des relations avec les médias et la sensibilisation des points de vente hors médias, tels que les salles de cinéma, les écoles et les institutions, ou le partage des annonces avec leurs réseaux de médias sociaux. Entretemps, le Comité des communications avec le public est en train d’explorer des idées sur la façon dont la fraternité pourrait faire évoluer ses techniques visant à rejoindre les personnes qui sont affectées par le mal familial de l’alcoolisme. Merci pour le retour d’informations des stations. Restez à l’écoute pour entendre des idées innovatrices!

Visionner les annonces d’intérêt public