En plus de l’abus d’alcool, les nouveaux venus, tout comme les membres Al-Anon ont des préoccupations concernant un parent ou un ami qui souffre d’un autre type de dépendance, de maladie mentale, de comportement compulsif ou problématique. Bien que les principes Al-Anon s’appliquent à de nombreux problèmes et situations, le programme Al-Anon met l’accent sur l’aide offerte à ceux qui souhaitent se rétablir des conséquences de la consommation d’alcool d’une autre personne. Les nouveaux venus, tout comme les membres Al-Anon/Alateen, sont également encouragés, s’ils en ont besoin, à rechercher des sources d’aide complémentaires s’ils sont préoccupés par un problème autre que la consommation d’alcool d’une autre personne.

2017-07-05T15:30:30+00:00 juillet 5, 2017|0 Comments

Faire un commentaire